Se convertir

La première étape de toute démarche spirituelle doit être la documentation. Et si cela peut paraître simple, il convient tout de même de le rappeler.

Personne ne peut en effet adhérer à une idéologie, un parti politique ou une religion dont il méconnaît les fondements, les pratiques rituelles, les obligations et les interdits.

Cependant, il est formellement déconseiller de se convertir à l’islam pour une raison autre que la foi en Allah, car l’hypocrisie est considérée en Islam comme un péché encore plus grave que l’incroyance.

Aussi, le désir d’épouser plusieurs femmes, de travailler dans un pays pétrolier ou la volonté d’appartenir à une idéologie inquisitoire ou révolutionnaire, ou encore le désir d’essayer une croyance de retour d’un voyage exotique ne doivent en aucun cas être des motifs susceptibles de justifier une conversion à l’islam.