La tombe

La tombe est l’endroit de la terre où l’on ensevelit un mort. L’épreuve de la tombe renvoie à l’interrogatoire que deux anges, appelés Mounkir et Nakir, font subir au mort dès sa mise en tombe. En effet aussitôt que l’homme est enterré son âme regagne son corps pour qu’il réponde aux questions inévitables posées à tout être humain qui passe dans l’autre monde :

  1. Quel est ton seigneur ?
  2. Quelle est ta religion ?
  3. Quel est ton Prophète ?

Le croyant dira :

  1. Dieu est Mon Seigneur
  2. L’Islam est ma religion
  3. Mohamed est Mon Prophète.

Lorsque l’homme rejoint la tombe, il vit soit dans le châtiment, soit dans le délice.

Les Délices de la Tombe :

Si le défunt a correctement répondu aux questions des Anges, alors ces derniers agrandissent sa tombe pour qu’il puisse être à son aise. De plus, les Anges tapissent la tombe de soie, la décore de plantes aromatiques et de fleurs provenant du Paradis, et la parfument de senteurs Paradisiaques. Une fenêtre sur le Paradis est constamment ouverte, jusqu’au jour du Jugement Dernier, apportant réconfort, lumière et paix sur le croyant.

Ainsi, les âmes des bons croyants connaissent un état de joie et de quiétude dès l’instant où le défunt meurt. Il est rapporté que les âmes des justes peuvent constamment se visiter mutuellement. Chacun peut ainsi rendre visite à ses proches présent aussi dans le monde des morts, et qui ont bien répondu aux questions des anges.

Les Châtiments de la Tombe :

Les supplices de la Tombe ne sont en fait qu’un avant goût, voire une préparation pour l’Enfer. Parmi les supplices, le plus connu est celui de voir sa tombe se rétrécir au point d’être littéralement écrasé sur soi-même. Ensuite, le mort peut recevoir la visite de toutes les bêtes et insectes, qui viendront dévorer son cadavre : vers, serpents, scorpions, araignées …

Les supplices de la Tombe n’ont aucun caractère sans raison. Ils correspondent à une punition spécifique pour chaque type de péché que le défunt aura commis durant sa vie terrestre.