Inhalateur pour l’asthme

L’usage de l’inhalateur destinée aux asthmatiques ne remet pas en cause le jeûne. Ce pulvérisateur ne rompt pas le jeûne parce qu’il dégage un gaz compressé qui passe aux poumons et qui ne constitue pas une nourriture. L’asthmatique en a toujours besoin en Ramadan comme en dehors du Ramadan.

Le contenu du pulvérisateur s’évapore et n’arrive pas à l’estomac. Dès lors, nous disons : il n’y a aucun mal à utiliser l’inhalateur pendant le jeûne car cela ne le rompt pas.

Le médicament pris par l’asthmatique par respiration arrive aux poumons par la voie de la bronche et pas à l’estomac… Il n’est donc pas assimilable ni au manger ni à la boisson. Il semble que l’usage de ce médicament n’entraîne pas la rupture du jeûne.