La contraception

Agir ainsi relève d’une mauvaise opinion que l’on a de Dieu. On doit se marier en ayant une bonne opinion d’Allah, en se disant que ce mariage sera stable. On doit chercher à avoir des enfants et délaisser ces idées et mauvaises pensées qui viennent perturber notre esprit.

Cependant, comme il existe un certain nombre de textes sacrés qui déconseillent cette pratique, c’est pourquoi, de nombreux savants sont d’avis que le recours aux moyens de contraception n’est toléré que sous conditions suivantes :

  1. La méthode de contraception employée doit être réversible et temporaire.
  2. Elle ne doit pas peser un risque important sur la santé.
  3. Elle doit se faire d’un commun accord entre les époux.
  4. Elle doit être motivée par un besoin réel (exemples : la grossesse présente un risque avéré pour la santé physique ou mentale de la future mère…)


Il est permis mais déconseillé de recourir au préservatif, les pilules contraceptives, stérilet…; s’il a un consentement mutuel.