L’alcool

 

L’alcool a toujours été un fléau pour l’humanité. Et il continue de coûter de nombreuses vies humaines et de causer de terribles souffrances à des millions de personnes à travers le monde. L’alcool est la cause première de nombreux problèmes de société. 

Si une personne a besoin de se soulager, elle ne le fera normalement pas en public; c’est pourquoi elle utilisera des toilettes. Mais lorsqu’une personne consomme de l’alcool, son centre de l’inhibition devient lui-même inhibé. Et c’est précisément pour cette raison que l’on voit souvent une personne ivre se comporter de façon anormale. Par exemple, elle utilise un langage grossier et injurieux et ne réalise pas son erreur même si c’est à ses parents qu’elle s’adresse avec ce langage. Par ailleurs, on voit souvent des personnes ivres qui marchent anormalement et font parfois preuve de conduite scandaleuse.

 Le taux de mortalité le plus élevé au monde attribuable à une cause en particulier celui relié à la consommation d’alcool. Des millions de personnes meurent chaque année de ces conséquences. Les maladies connus liées à l’alcool sont la cirrhose du foie, le cancer de l’œsophage, de la gorge, du foie, des intestins…..

L’organisation mondiale de la santé reconnaît l’alcoolisme comme une maladie plutôt qu’une dépendance. Si l’alcool est une maladie, c’est bien la seule maladie qui:

  • est vendue en bouteilles
  • qui fait de la publicité dans les journaux et à la télévision
  • possède un permis de propagation
  • rapporte de l’argent au gouvernement
  • provoque des morts violentes sur les routes
  • détruit des familles et mène au crime
  • n’a pas de cause virale ou bactérienne

 

L’islam a pour but de préserver l’état naturel de l’homme. L’alcool est une déviation de cet état naturel, pour l’individu comme pour la société. Il rabaisse l’homme à un niveau inférieur à celui des bêtes auxquelles il affirme être supérieur. C’est pourquoi la consommation d’alcool est interdite en islam.

Tout ce qui peut intoxiquer en grande quantité est interdit en petite quantité.