Le calendrier musulman

Le calendrier musulman ou calendrier hégirien est un calendrier lunaire, basé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun. Une année hégirienne est donc plus courte qu’une année grégorienne (calendrier chrétien) d’environ onze jours.

Une année comporte douze mois :

  1. Muharram (30 jours)
  2. Safar (29 jours)
  3. Rabi’al-awwal (30 jours)
  4. Rabi’al-thani (29 jours)
  5. Jumada al-awwal (30 jours)
  6. Jumada al-thani (29 jours)
  7. Radjab (30 jours)
  8. Sha’ban (29 jours)
  9. Ramadan (30 jours)
  10. Chawwal (29 jours)
  11. Dhu al-Qi’dah (30 jours)
  12. Dhu al-Hijjah (29 ou 30 jours)

Ce sont les phases de la lune qui déterminent la longueur des mois et des années. Le début de ramadan, aussi applicable aux autres mois, est déterminé par l’observation visuelle du croissant lunaire : chaque mois débute quand le croissant de lune est visible après la nouvelle lune.

L’ère musulman n’est pas une œuvre du Prophète, elle est calculée à partir de l’émigration du Prophète vers Médine le 16 juillet 622. Donc  le 1 Muharram correspond au 16 juillet 622 du calendrier chrétien.

Les musulmans ont adopté la semaine de sept jours. En revanche, contrairement à ce qui se passe en France, le jour de repos et de prière est le vendredi; et le premier jour de la semaine est dimanche.

Les jours symbolique du calendrier musulman :

  • le 1 Muharram : nouvel an.
  • le 12 Rabi’al-awwal : naissance du prophète Mohamed.
  • le 15 Radjab : anniversaire de la conception de Mohamed.
  • le 27 Radjab : montée au ciel du Prophète.
  • le 15 Sha’ban : commémoration de l’épuration.
  • le 1 Ramadan : début de la période de jeûne. (peut varier d’un jour selon la lune)
  • le 18 Ramadan : commémoration de la bataille de Badr.
  • le 27 Ramadan : première révélation du Coran au Prophète.
  • le 1 Chawwal : fin du jeûne.
  • le 10 Dhu al-Hijjah : fête du sacrifice. Sa célébration dure trois jours, elle commémore le sacrifice d’Abraham. On sacrifie un mouton, une vache ou un chameau dont on distribue une partie aux pauvres.