Le dévoilement des parties intimes

Cette mauvais habitude s’est répandue partout : dans les demeures, les piscines, les plages, les boîtes de nuit, les soirées, les rues et les marchés. Au cours de réunions familiales ou entre amis, des femmes portent des tenues transparentes laissant voir leurs corps, sans que personne n’en soit étonné ou montre sa désapprobation Il en est même qui pensent qu’un tel comportement et une telle tenue sont autorisés. Ce phénomène ne concerne plus uniquement les femmes, les hommes, également, n’hésitent plus à laisser apparaître de leurs corps des parties qui ne doivent pas l’être devant leurs mères, filles, soeurs…

Une femme ne peut, devant une autre femme, laisser apparaître la partie se situant entre le nombril et les genoux. Cela s’applique également aux hommes, ceux-ci n’ayant pas le droit de découvrir cette partie devant les hommes comme devant les femmes.

Le Musulman ne doit pas se laisser subjuguer par des habitudes qui nous viennent de sociétés ignorant Dieu; le Musulman ne doit pas prendre pour modèle des gens égarés.

Les femmes ne respectent pas les limites de Dieu, cherchant dans les rues et les marchés, à montrer leurs atouts pour attirer l’attention et séduire les hommes. Ce qui est étonnant c’est que ces femme ne se donnent pas autant de peine lorsqu’elles sont chez elles avec leurs maris. Négligeant leur toilette dans leur demeure, elles mettent leurs plus beaux vêtements, se maquillent et se parfument dès qu’elles s’apprêtent à sortir. De retour à la maison, c’est la négligence de leur tenue et des droits de leurs époux qui prévaut.

Ces pratiques mauvaises ont causé beaucoup de préjudices aux hommes comme aux femmes et ruiné beaucoup de foyers et de familles.