Le pont

Après le jugement et la pesée des œuvres, les gens traverseront le pont jeté sur l’Enfer.

La traversée de ce pont s’impose à tous les gens : les Prophètes, les croyants, les incroyants, ceux qui auront à rendre des comptes comme ceux qui en seront dispensés. Le passage par le Feu n’implique pas qu’il faille y entrer.

La traversée de ce pont se fera en fonction des actes :

  • certains le traverseront à la vitesse d’une étoile
  • d’autres comme le vent
  • d’autres en courant

Celui qui a peu de bonnes œuvres traversera le pont avec beaucoup de difficultés :

  • en rampant

Les non musulmans ne réussiront pas à franchir le pont. En effet, dès qu’ils y poseront le pied, ils glisseront aussitôt et tomberont en Enfer.

Certains musulmans vont glisser et tomber du pont. Une partie de ceux qui glisseront du pont seront rattrapée par des crochets, puis seront remis sur le pont afin de poursuivre leurs chemin. Tandis que les autres qui auront également glissé du pont chuteront en Enfer. Il s’agit de certains musulmans grands pécheurs, morts sans s’en être repentis.

Une fois qu’ils l’auront traversé, les croyants seront retenus sur une passerelle entre le Paradis et l’Enfer pour régler leurs comptes et être quittes les uns à l’égard des autres. Enfin, ils seront autorisés à entrer au Paradis.