Les jours où le jeûne est interdit

1 – Le premier jour des deux Aïds : Le jour de la grande Aïd est celui où vous mangez la viande de vos sacrifices.

2 – Les trois jours de  » Tach’rik  » : C’est-à-dire les trois jours qui suivent le premier jour de l’Aïd. « Ne jeûnez pas ces jours, ils sont des jours de boire, de manger, de plaisir conjugal et d’adoration. »

3 – En période de menstrues : Les savants sont unanimes sur la nullité du jeûne de la femme en cet état.

4 – Le malade qui craint pour sa santé ne doit pas jeûner : Ne vous suicidez pas, Dieu est plein de compassion pour vous.