Tout excès est interdit et condamné et celui commis en matière alimentaire l’est davantage.

Le Prophète a dit :

        Aucun humain ne remplit un récipient pire que son propre ventre; il lui suffit quelques bouchées qui lui permettent de tenir debout. S’il ne peut pas s’en contenter, qu’il réserve un tiers de son estomac au manger, un tiers à la boisson et un tiers à la respiration.

Les excès alimentaires comportent de nombreux inconvénients :

  • Plus on s’adonne à la jouissance des biens d’ici-bas moins importante sera la part que l’on recevra des choses de l’Au-delà.
  • Cela détourne l’individu de beaucoup d’actes cultuels comme la lecture du Saint Coran qui pourtant devrait constituer une occupation majeure dans le mois de Ramadan.

C'est ainsi qu'on voit une femme consacrer la majeure partie de la journée à préparer un repas et une bonne partie de la nuit à confectionner des gâteaux et boissons.

  • Quand on mange trop on devient paresseux et facilement gagné par le sommeil. Ce qui entraîne une perte de temps.
  • L’excès dans la prise de la nourriture entraîne le manque de concentration.

Calendrier Hégirien